Logo

FTX Special Edition? - Newsletter #13

Thunderclap this week on the crypto market! FTX, one of the world leaders in the crypto sector, goes bankrupt

14/11/2022



 

Coup de tonnerre cette semaine sur le marché crypto ! FTX, l'un des leaders mondial du secteur crypto fait faillite. Faisons le point sur les raisons d'un tel krach et l'impact que cela a pu avoir sur Ambrosia 🫴



La faillite de la plateforme FTX

  

FTX est une plateforme américaine d’échange de crypto-monnaies, classée deuxième derrière Binance. Avant les événements, FTX comptait plusieurs millions d’utilisateurs, soit 10% des parts de marché et avait une valorisation de 32 milliards de $

  

En début de semaine dernière, un média crypto dénonce des problèmes d’insolvabilité potentielle de FTX. Le fondateur de Binance, Changpeng Zhao, indique alors avoir vendu l’intégralité de ses jetons de la plateforme FTX, le FTT, pour un montant de 578 millions de $.  

  

Un mouvement de panique s’empare sur les marchés. Des milliards de dollars sont retirés de FTX en l’espace de quelques heures.  

  

Ne pouvant pas faire face à ces retraits massifs, FTX n’a plus le choix que de bloquer les fonds de ses utilisateurs. Certains y avait déposé les économies d'une vie, ils n'en verront très probablement plus la couleur.  

  

Depuis, FTX et plus de 130 entreprises de son groupe sont placées sous le régime des faillites américain. Son CEO, Sam Bankman-Fried, a démissionné de ses fonctions. Sa fortune, quant à elle, a fondu de plus de 90% depuis lundi, passant d’environ 16 milliards de dollars à 930 millions de dollars selon l'indice Bloomberg.   



Comment ce mastodonte a-t-il pu s’écrouler comme un château de carte ?

  

FTX était un partenaire étroit d'Alameda Research, une firme de trading quantitatif. Bien que ses investissements étaient en perte, la société collatéralisait ses dettes avec le jeton de FTX, le FTT.


Le problème du jeton FTT est son manque de liquidité. Son unique avantage est qu’il offre aux utilisateurs de FTX une réduction sur leurs frais de transactions. Le FTT n’a donc de la valeur que si FTX est en bonne santé.   


Or les dépôts des utilisateurs étaient garantis très majoritairement par des jetons

FTT. Avec un cours qui a perdu 75%, il est logique que l’exchange FTX ne soit plus en position de garantir les dépôts de ses clients car il n’y a plus un rapport

de 1:1.  



Les conséquences ? Un krach des cours


Dans un contexte déjà très morose pour le marché des crypto-monnaies, la disparition de FTX a eu une secousse colossale. La peur s’est emparée du secteur et toutes les crypto-monnaies ont vu leur cours dévisser.

 

En l’espace de 48h plus de 200 milliards de dollars se sont évaporés. La capitalisation des crypto-monnaies est désormais sous la barre des 1000 milliards de dollars. 


Bitcoin a vu son cours chuter de 25%, le ramenant à un prix de 16000 $. Et comme à chaque crise, certains y verront cela comme une opportunité pour en racheter davantage.   



Est-ce la fin des crypto ?

  

FTX n’est pas la blockchain, FTX n’est pas Bitcoin, FTX n’est pas la crypto. 

  

FTX est une entreprise centralisée qui permet l’achat et la vente de monnaies numériques ainsi que leur conservation. Il n’y a donc aucun lien avec la transparence et la décentralisation que revendique le Web 3.0.  

  

C’est d’ailleurs exactement pour cette raison que Bitcoin a vu le jour. Sur la blockchain, vos crypto sont garantis à 1:1 et personne ne peut jouer avec sur les marchés financiers à votre place. 

  

Les fondamentaux de Bitcoin restant donc inchangés malgré cette crise. Au contraire même, ça les renforce !  

  

En revanche, un tel événement marque un coup d'arrêt au développement et à l’expansion des crypto-monnaies. La confiance prendra des mois, voire des années avant d’être retrouvée…  



Et Ambrosia dans tout ça ?


Les fonds de nos clients n’ont pas été impactés par la faillite de FTX.  


Pour générer le rendement de la Tirelire Crypto, Ambrosia utilise exclusivement des protocoles de finance décentralisée, ne faisant pas intervenir d’autres intermédiaires.  


Cela signifie que nous n’utilisons pas de contre-partie centralisée comme FTX, rajoutant un risque supplémentaire.   


Ceci étant, une telle polémique a de lourdes conséquences pour tous les acteurs de notre secteur. C’est alors notre mission de faire en sorte que la confiance du grand public soit retrouvée !  




C'est tout pour aujourd'hui ! On se retrouve très prochainement pour un nouveau numéro 😁 

 


Victor Demonchaux

Co-fondateur & CEO

Newsletter

Subscribe to our newsletter to keep up to date with the crypto market!

Subscribe

0