Logo

Blockchain for dummies

A revolutionary technology on which all crypto-currencies are based

17/06/2023


La blockchain, c'est quoi exactement ? Si vous êtes un peu perdu quand on parle de blockchain, ne vous inquiétez pas, nous allons tout vous expliquer de manière simple et claire. Imaginez que vous êtes un enfant curieux et que vous voulez comprendre comment fonctionne cette technologie fascinante. Eh bien, c'est exactement ce que nous allons faire ! Allons-y !


Qu’est-ce que la Blockchain ?


Définition


La blockchain est une technologie révolutionnaire sur laquelle repose toutes les crypto-monnaies. Elle peut être assimilée à un registre numérique décentralisé et sécurisé. Contrairement aux bases de données traditionnelles centralisées, la blockchain fonctionne grâce à un réseau peer-to-peer où chaque participant, appelé nœud, détient une copie complète et vérifiable de l'ensemble des transactions enregistrées.

La caractéristique essentielle de la blockchain est son immuabilité. Une fois qu'une transaction est ajoutée à la blockchain, elle devient quasiment impossible à modifier ou à effacer. Cela garantit la transparence et l'intégrité des données, car toutes les transactions sont enregistrées de manière permanente et vérifiable.


Les blocs et la chaîne


La blockchain permet de stocker et de transférer des informations de manière sécurisée et transparente. Pour mieux comprendre cette technologie, commençons déjà par décortiquer le mot "blockchain" qui est en réalité une chaine de blocs. En effet, la blockchain est composée de blocs, et chaque bloc contient des informations. Ces blocs sont liés les uns aux autres pour former une chaîne. Chaque bloc contient un ensemble de transactions, et lorsque de nouvelles transactions ont lieu, un nouveau bloc est ajouté à la chaîne.


 

Un grand livre avec un nombre infini de pages


La blockchain est souvent comparée à un livre avec un nombre infini de pages en raison de sa structure unique et de la manière dont elle enregistre et sécurise les informations. Cette analogie permet de comprendre les principes fondamentaux de la blockchain de manière plus intuitive. Alors, pourquoi cette comparaison est-elle si pertinente ? Explorons cela ensemble.


Imaginez un livre traditionnel. Il a un nombre limité de pages, et vous pouvez écrire des informations sur chaque page. Mais que se passe-t-il lorsque le livre est plein ? Vous devez soit ajouter de nouvelles pages, soit utiliser un nouveau livre. Cela peut entraîner des problèmes de gestion, de stockage et de recherche des informations.


Maintenant, imaginez un livre avec un nombre infini de pages. Vous pouvez continuer à écrire et à ajouter des informations indéfiniment, sans vous soucier de l'espace disponible. Chaque page est liée à la précédente et à la suivante, formant une séquence continue et ininterrompue. C'est exactement ce qui se passe avec la blockchain. Dans la blockchain, chaque page correspond à un bloc, et chaque bloc contient un ensemble de transactions ou d'informations. Ces blocs sont liés les uns aux autres de manière chronologique, formant ainsi une chaîne continue de données. Chaque bloc contient également un identifiant unique appelé "hash", qui le relie au bloc précédent et au bloc suivant. Cela garantit l'intégrité et la sécurité des données enregistrées dans la blockchain.


Maintenant, revenons à notre livre avec un nombre infini de pages. Une fois que les informations sont écrites dans le livre, elles deviennent permanentes et ne peuvent plus être modifiées. C'est également le cas dans la blockchain. Une fois que les données sont enregistrées dans un bloc et ajoutées à la chaîne, elles deviennent immuables. Cela crée un registre transparent et sécurisé de toutes les transactions et informations

enregistrées.


La comparaison avec un livre à pages infinies permet également de comprendre le concept de décentralisation dans la blockchain. Dans un livre traditionnel, une seule personne est responsable de son contenu et de sa gestion. Mais dans la blockchain, chaque nœud du réseau possède une copie complète de la chaîne. Cela signifie que personne ne détient le contrôle exclusif de la blockchain, et que toutes les parties du réseau participent à la vérification et à la validation des transactions.


La sécurité de la blockchain


Pourquoi est-ce sécurisé ?


La blockchain est souvent considérée comme une technologie extrêmement sécurisée. La transparence est son mot d’ordre ! En effet, chacune des transactions sont infalsifiables et sont écrites d’une manière indélébile dans le réseau. Elles sont alors visibles par tous les participants du réseau.

Et comme la traçabilité des transactions permet de détecter rapidement les activités suspectes, cela renforce la responsabilité et dissuade les comportements frauduleux. Vous pourrez maintenant contredire vos amis qui vous diront que les crypto et la blockchain sont de très bons instruments pour blanchir de l’argent et financer le terrorisme !

 

Étant donné que la blockchain est par nature décentralisée, elle est particulièrement résistante à la censure. En effet, il n'existe pas d'autorité centrale capable de contrôler ou de censurer les transactions. Cela signifie que les utilisateurs peuvent effectuer des transactions de manière pseudonyme et sans restriction, ce qui renforce la sécurité et la confidentialité.


Un autre aspect clé de la sécurité de la blockchain est l'utilisation de la cryptographie. Chaque transaction enregistrée sur la blockchain est cryptée à l'aide d'algorithmes complexes. Ces algorithmes garantissent l'intégrité des données en rendant pratiquement impossible leur altération ou leur falsification. De plus, les signatures numériques permettent d'authentifier les transactions, garantissant ainsi leur provenance et leur validité.

Une autre raison pour laquelle la blockchain est considérée comme ultra sécurisée réside dans son mécanisme de consensus. Les différentes variantes de consensus, telles que le Proof of Work et le Proof of Stake, garantissent que toutes les parties prenantes du réseau doivent s'accorder sur l'état de la chaîne de blocs. Ce consensus distribué élimine le risque de manipulation des données par des tiers malveillants.



Comment fonctionne la blockchain ?


Pour sécuriser son réseau, tous les utilisateurs sont incités financièrement à y participer. En effet, en récompense de leur travail, les participants reçoivent la crypto-monnaie native de la blockchain en question (exemple : du bitcoin pour le réseau Bitcoin ou encore de l’ether pour le réseau Ethereum). Néanmoins, il existe différents mécanismes de sécurisation :


La preuve de travail (Proof of Work)


Le Proof of Work (PoW) est largement connu pour être à la base du fonctionnement de la blockchain la plus célèbre, Bitcoin. Ce processus, aussi appelé « minage », nécessite l'utilisation de la puissance de calcul d'un réseau décentralisé pour résoudre des problèmes mathématiques complexes. Ces problèmes sont conçus de manière à être difficiles à résoudre, mais faciles à vérifier une fois résolus. Les participants du réseau, appelés mineurs, utilisent leur puissance de calcul pour tenter de résoudre ces problèmes. Le premier mineur à résoudre le problème reçoit une récompense sous forme de cryptomonnaie. Cette récompense motive les mineurs à participer et à consacrer des ressources considérables à la résolution des problèmes.

 

Le PoW garantit la sécurité et l'intégrité de la blockchain en rendant le processus de validation des transactions coûteux en termes de ressources, notamment en puissance de calcul. La nature complexe des problèmes mathématiques rend extrêmement difficile pour un attaquant de modifier les transactions déjà validées.

Pour altérer une transaction passée, un attaquant devrait non seulement résoudre le problème mathématique correspondant, mais aussi surpasser la puissance de calcul de l'ensemble du réseau. Cette caractéristique rend la blockchain résistante aux attaques de type "51%", où un attaquant tenterait de contrôler la majorité de la puissance de calcul du réseau.

 

Nonobstant, le Proof of Work est un mécanisme qui nécessite une grande quantité d'énergie pour fonctionner. Les mineurs doivent utiliser des ordinateurs puissants, ce qui entraîne une consommation électrique importante. Cette consommation d'énergie a suscité des préoccupations en termes d'impact environnemental et explique pourquoi Bitcoin est souvent critiqué.


La preuve d'enjeu (Proof of Stake)


Afin de proposer une alternative moins énergivore du Proof of Work, le Proof of Stake (PoS) a été créé. Ce mécanisme peut être qualifie de vert car il permet de réduire sa consommation énergétique de 99,9%. C’est notamment pourquoi la blockchain Ethereum est récemment passée en PoS.


Dans un système de Proof of Stake, les détenteurs de crypto-monnaie peuvent participer à la validation des transactions et à la création de nouveaux blocs en fonction de la quantité de jetons qu'ils possèdent. En d'autres termes, plus vous détenez de jetons, plus vous avez de chances d'être choisi pour valider les transactions et recevoir des récompenses.

L'idée fondamentale derrière le PoS est que les personnes qui ont un intérêt financier dans la blockchain sont moins susceptibles de la compromettre. Cela signifie que les participants ne sont pas tenus de résoudre des problèmes mathématiques complexes, comme c'est le cas dans le PoW, mais plutôt de prouver leur participation en mettant en jeu leurs jetons.


Les applications de la blockchain


Maintenant que vous comprenez les bases de la blockchain, vous vous demandez peut-être à quoi elle peut servir. Eh bien, la blockchain a de nombreuses applications potentielles dans divers domaines. Par exemple, la blockchain peut être utilisée pour effectuer des transactions financières de manière sécurisée, sans avoir besoin d'un intermédiaire comme une banque. Elle peut également être utilisée pour créer des contrats intelligents, qui sont des contrats numériques auto-exécutables. En outre, la blockchain peut être utilisée pour améliorer la traçabilité des produits, en permettant aux consommateurs de vérifier l'origine et l'authenticité des produits qu'ils achètent.


Conclusion


Voilà, vous avez maintenant une idée claire de ce qu'est la blockchain et de comment elle fonctionne. Bien sûr, il y a beaucoup plus à apprendre sur ce sujet fascinant, mais nous espérons que cet article vous a donné une base solide pour comprendre les principes fondamentaux de la blockchain.


N'oubliez pas que la blockchain a le potentiel de transformer de nombreux secteurs et d'apporter des changements positifs dans notre société. Alors restez curieux et continuez à explorer les possibilités infinies de cette technologie révolutionnaire !


Maintenant que vous êtes un peu plus informé sur la blockchain, pourquoi ne pas partager vos nouvelles connaissances avec vos amis ? Vous pourriez être surpris de voir à quel point cela peut susciter des discussions intéressantes ! Allez, à vous de jouer !

Newsletter

Subscribe to our newsletter to keep up to date with the crypto market!

Subscribe

0